Ceva souligne la nécessité d’une plus grande INNOVATION dans le couvoir pour répondre à la demande mondiale croissante pour la viande de volaille

La société lance Cevac IBird ® un vaccin vivant atténué contre le virus IB, qui vient s’ajouter à son portefeuille de 16 vaccins élaborés grâce aux nouvelles technologies

Nantes, France, 20 Août 2013 :

Ceva, l’un des principaux sponsors du XVIIIème Congrès de l’Association vétérinaire aviaire mondiale (WVPA), a profité de cet évènement international de premier plan pour partager ses dernières innovations et son expertise dans le domaine de la vaccination au couvoir.

Avec le lancement de la Perfect Pair (Transmune® IBD & Vectormune® ND) en 2012, Ceva a permis la protection des volailles contre les deux maladies principales, la maladie de Newcastle et la maladie de Gumboro, grâce à une seule dose de vaccins combinés, administrée au couvoir. Avec l’ajout de Cevac IBird®, la bronchite infectieuse peut désormais être également mise sous contrôle dès le couvoir.

En Amérique du Nord et en Amérique du Sud, presque tous les oiseaux sont déjà vaccinés dès le couvoir. L’augmentation du niveau d’automatisation, l’augmentation du coût de la main d’œuvre et l’amélioration de l’efficacité et de la sécurité offertes par les nouvelles technologies de la vaccination permettront d’accélérer cette tendance dans le reste du monde.

Ceva dispose de 16 nouveaux vaccins technologiques (immuns-complexes et vecteurs) homologués dans les principaux pays (plus que l’ensemble de ses concurrents réunis) mais l’innovation n’a aucune valeur tant qu’elle n’est pas appliquée sur le terrain. C’est pourquoi la société a également investi dans la fourniture d’équipements de vaccination (Desvac et Ecat) et dans des programmes de services d’experts (C.H.I.C.K program) afin de s’assurer que les producteurs de volailles bénéficient de l’assistance de plus de 60 prestataires de service travaillant dans 14 pays.

Le Dr. Arnaud Bourgeois, Directeur de la Business Unit Biologie chez Ceva, explique : « Nous sommes ravis de pouvoir soutenir nos partenaires et le WVPA en amenant cette rencontre scientifique majeure dans notre pays d’origine, la France. Je suis très fier du fait que nous soyons également en mesure de démontrer autant d’innovations significatives, qui vont réellement profiter aux producteurs de volailles. Nous nous efforçons chaque jour de combiner l’excellence dans le domaine scientifique, industriel et commercial, et nous devons continuer à réaliser un travail intensif pour continuer à innover à l’avenir. »

>> Téléchargez le communiqué de presse en PDF

>> Téléchargez le programme en PDF

Back to top